Circompolaire


Un objet céleste (typiquement une étoile) est dit circumpolaire par rapport à un lieu d'observation donné s'il est visible à toutes les époques de l'année.

Dans l'hémisphère nord, une étoile disparaît sous l'horizon quand la somme de sa déclinaison et de la latitude du lieu d'observation est supérieure à 90°. La notion de circumpolarité est donc liée au lieu d'observation.

Ainsi, au pôle Nord, toutes les étoiles de déclinaison positive sont circumpolaires, alors qu'il n'existe aucune étoile circumpolaire à l'équateur. Une constellation est dite circumpolaire si la totalité de ses étoiles principales sont circumpolaires.

Ainsi, aux latitudes tempérées de l'hémisphère nord (environ 45°), au sens strict, seules les constellations de la Grande Ourse, Petite Ourse, Cassiopée, Céphée, du Dragon et de la Girafe sont circumpolaires.

On aurait pu y rajouter le Cygne, la Lyre et Vulpecula, le Petit Renard si leurs étoiles les plus au sud ne dépassaient l'équateur.

L'utilisation de la Grande Ourse pour repérer l'étoile polaire et donc le pôle nord céleste est ainsi possible à toute époque de l'année pourvu que l'horizon nord de l'observateur soit dégagé.