4,000 Kilomètres au-dessus de Iapetu, lune de Saturne.









Glossaire et plus...

Vous trouverez ici quelques définitions de mots du jargon astronomique, des détails intéressants ainsi qu'un lien vers WIKIPEDIA pour en apprendre davantage sur de grands astronomes. Enfin un tableau des lettres grecques utilisées pour désigner les étoiles.

Ce glossaire sera complété au fil du temps.





Glossaire







Le saviez-vous?
  • Les distances en astronomie étant très grandes on a inventé deux mesures: Unité astronomique (UA) et l'année-lumière.

  • Le zodiaque astronomique compte 13 constellations au lieu de 12 pour le zodiaque astrologique, la 13e étant Ophiuchus (ou le Serpentaire).

  • Les étoiles et certaines planètes se lèvent 4 minutes plus tôt à chaque jour, une demi-heure plus tôt à chaque semaine et deux heures plus tôt à chaque mois.

  • Le ciel est mesuré en degrés. 90° de l'horizon au zénith. La pleine Lune mesure ½ degré. La largeur de votre doigt à bout de bras vaut environ 2°. La Grande Ourse a une largeur de 25°.

  • La lumière du Soleil mets 8 minutes 33 secondes à arriver à la Terre. A cette vitesse, celle de la lumière, on pourrait faire trois fois le trajet Terre-Lune en une seconde et Andromède, notre galaxie voisine, est à deux millions d'années-lumière!

  • En 2008 Pâques a été le plus hâtif depuis 1913 et d'ici 2160 ! La fête a tombée en effet le 23 mars (la date la plus hâtive possible, le 22 mars, ne s'est pas produite depuis 1818 et ne se présentera à nouveau qu'en 2285). Pâques est une fête lunisolaire dont la date dépend à la fois de l'équinoxe de printemps et de la pleine Lune : Pâques est en effet célébré le dimanche qui suit immédiatement la pleine Lune qui suit immédiatement l'équinoxe de printemps. Il s'agit de la seule fête lunisolaire de notre calendrier.

  • L’Union astronomique internationale (UAI) est une association internationale non gouvernementale dont l'objectif est de coordonner les travaux des astronomes à travers le monde.
    L’UAI est seule habilitée à donner leur nom aux objets célestes.

  • La fin du crépuscule astronomique a lieu quand le Soleil est 18º sous l'horizon.

  • Le phénomène de la 'Lune bleue' est tout simplement le fait que c'est la deuxième Pleine Lune dans un même mois. Rien de plus! Deux Pleine Lune dans le même mois se produit à tous les 2,5 ans environ. Elle n'est pas plus bleue qu'une autre!





Les grands astronomes: Information! Pour la liste complète des astronomes cliquez sur le lien suivant: Tous les astronomes.







Désignation de Bayer

En astronomie, plusieurs des étoiles les plus brillantes reçoivent des noms dits désignations de Bayer. Ces désignations, introduites par l'astronome
Johann Bayer dans son atlas céleste Uranometria en 1603, consistent en une lettre grecque suivie par le génitif du nom de la constellation où l'étoile se trouve.

En principe, l'étoile la plus brillante de la constellation doit recevoir la désignation alpha (α), la deuxième bêta (β), etc. En pratique, il y a beaucoup de cas où les désignations ne suivent pas cet ordre (cas de la Grande Ourse, par exemple, où l'ordre des lettres suit le dessin de la constellation, et du Cygne), et il y a même des cas où une étoile a une désignation pour une constellation dans laquelle elle ne se trouve pas, selon les frontières modernes des constellations, postérieure à la désignation de Bayer. Deux étoiles ont des désignations doubles, β Tauri/γ Aurigae et α Andromedae/δ Pegasi. Néanmoins, ces désignations se sont avérées utiles et jouissent d'un usage très répandu aujourd'hui.

Bien que la plupart des lettres Bayer soient grecques, il faut noter que le système a été ultérieurement étendu, d'abord avec les lettres latines minuscules, ensuite avec les majuscules. La plupart d'entre elles sont peu utilisées, mais il y a des exceptions, comme h Persei (en réalité un amas stellaire) et P Cygni. Notez que les majuscules latines Bayer n'ont jamais dépassé Q, et que les lettres majuscules suivant Q telles W Virginis sont des désignations d'étoiles variables et non pas des désignations de Bayer.

Une complication additionnelle est l'usage de chiffres suscrits pour distinguer entre étoiles avec la même lettre Bayer. Dans la plupart des cas il s'agit d'étoiles doubles (surtout des doubles optiques plutôt qu'étoiles binaires proprement dit), mais il y a quelques exceptions tels la chaîne d'étoiles π1, π2, π3, π4, π5 et π6 Orionis.

Il existe d'autres désignations basées sur des chiffres et la position plutôt que la luminosité des étoiles, comme la désignation de Flamsteed qui date du XVIIIe siècle. Dans le cas où une étoile possède les deux désignations, de Bayer et de Flamsteed, c'est presque exclusivement celle de Bayer qui est utilisée. Les étoiles moins brillantes peuvent posséder divers noms de catalogue datant des XIXe et XXe siècle.





 
Alphabet grec
 
Lettres grecques
Α α
alpha
Ν ν
nu
Β β ϐ
bêta
Ξ ξ
xi ou ksi
Γ γ
gamma
Ο ο
omicron
Δ δ
delta
Π π ϖ
pi
Ε ε
epsilon
Ρ ρ ϱ
rhô
Ζ ζ
zêta
Σ σ ς
sigma
Η η
êta
Τ τ
tau
Θ θ ϑ
thêta
Υ υ
upsilon
Ι ι
iota
Φ φ ϕ
phi
Κ κ ϰ
kappa
Χ χ
chi ou khi
Λ λ
lambda
Ψ ψ
psi
Μ μ
mu
Ω ω
oméga









N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.




Google








 
image