Constellation du Petit Lion






Illustration du Petit Lion




Le Petit lion est une constellation de l’hémisphère nord. Comme beaucoup d’autres constellations modernes, elle ne comporte que peu d’étoiles vraiment lumineuses. En fait, six d’entre elles seulement dépassent la magnitude apparente 5.

Cette constellation a été introduite par l’astronome polonais Johannes Hevelius vers 1660 (dans un ouvrage publié en 1690, après sa mort) pour combler un espace entre la Grande Ourse et le Lion.



Localisation:

La constellation est encadrée par deux constellations très facile à identifier, la Grande Ourse au Nord, et le Lion au Sud. Elle se situe sous les trois petites paires d'étoiles qui forment les pattes de la Grande Ourse, les "sauts de gazelle".



Forme:

La constellation est bien trop faible pour avoir une forme identifiable. L'étoile la plus brillante de la constellation, 46 LMi (également ο UMa), se situe à sa limite Est. Elle se situe dans l'alignement formé par la paire du milieu des "sauts de gazelle", λ et μ UMa, et à la hauteur du premier "saut de gazelle". Si les conditions de visibilité sont excellentes, on la voit accompagnée de deux petites étoiles côté Sud-Est, qui appartiennent à la Grande Ourse: la limite moderne passe juste à cet endroit. β LMi se situe ~5° plus à l'ONO, immédiatement au sud de la paire médiane λ et μ UMa.



Étoile principale:

  • 46 Leonis Minoris (Praecipua)





PETIT LION
Constellation de l'hémisphère nord (Printemps)
Nom latin Leo Minor
Génitif Leonis Minoris
Abréviation LMi
Rang par sa taille 64
OBSERVATION
Ascension droite Entre 138,75° et 165,0°
Déclinaison Entre 23,5° et 42,0°
Visibilité Entre 90° N et 45° S
Méridien 10 avril, 21h00
ÉTOILES
À l'oeil nu 37
La plus brillante 46 LMi (3,79)
La plus proche ? (? al)
OBJETS MESSIER ET CÉLESTES
Objets de Messier 0
Galaxies NGC 2859, NGC 3003, NGC 3344, NGC 3432, NGC 3486, NGC 3504




Petit Lion




Repérage du Petit Lion