Constellation de la Petite Ourse






Illustration de la Petite Ourse




La Petite Ourse est une constellation assez petite et faiblement lumineuse, qui doit sa célébrité à sa plus brillante étoile, α Ursae Minoris, qui est l'étoile marquant le pôle nord céleste.

La constellation de la Petite Ourse, bien qu'elle soit d'origine antique (Ptolémée la cataloguait dans son Almageste), n'avait pas à cette époque l'intérêt qu'elle présente maintenant puisqu'elle n'indiquait pas du tout le pôle nord céleste. Faisant vraisemblablement partie à l'origine d'une constellation disparue depuis longtemps nommée l'Aile du Dragon, on dit qu'elle fut créée par le philosophe grec Thalès au VIe siècle av. J.-C..

La mythologie grecque s'y est rattachée : la nymphe Callisto fut aimée par Zeus. Quand son épouse jalouse Héra découvrit leur relation, Zeus convertit Callisto et son petit fils, Arcas, en la Grande et la Petite Ourse. Héra, outragée par cette offense à son honneur, demanda justice à l'Océan, et les ourses furent alors condamnées à tourner perpétuellement autour du pôle Nord, jamais autorisées à se reposer sous la mer.

Cette constellation a donné plusieurs mots. Le mot « arctique » vient du mot grec arktos, « ours », et le mot « septentrion » désigne les sept étoiles de cette constellation. Un mythe selon lequel la constellation ne serait pas une ourse mais un chien, a conduit l'étoile polaire à être parfois nommée cynosure, « queue du chien », terme signifiant également « objet d'intérêt » en anglais.



Forme:

La constellation de la Petite Ourse est assez pauvre et peu lumineuse. On ne voit initialement (Mag 2) que les deux étoiles extrêmes, (α Ursae Minoris, l'étoile polaire) et Kochab (β UMi). Quand les conditions sont un peu meilleures (Mag 4), on distingue la chaîne liant les deux : α UMi, δ UMi, ε UMi, ζ UMi et Kochab (β UMi).

Traditionnellement, on voit la Petite Ourse sous forme d'un "petit chariot", la chaîne étant complétée après Kochab en tournant à droite, par γ UMi et η UMi. En fait, l'étoile symétrique de γ UMi par rapport à Kochab, 5 UMi, est plus lumineuse que η UMi, et cet alignement de trois étoiles est plus facilement visible que la forme de "casserole".

Les étoiles qui entourent Kochab à plus grande distance forment la constellation du Dragon.



Localisation:

La Petite Ourse se repère généralement par rapport à la Grande Ourse. Une méthode très connue permet de déterminer l'emplacement de α Ursae Minoris : en traçant une ligne de Merak à Dubhe (les deux étoiles du bord extérieur de la casserole), et en la suivant sur cinq fois la distance entre ces deux étoiles, après avoir passé la queue du Dragon si elle est visible, et on tombe sur l'étoile polaire, qui est la seule étoile brillante de ce secteur. Arrivé sur l'étoile polaire par cet alignement, le "petit chariot" est à angle droit vers la gauche, dessinant un petit arc de cercle orienté vers la Grande Ourse. Une méthode alternative pour trouver Polaris consiste à partir de la constellation de Cassiopée.



Étoile principale:





PETITE OURSE
Constellation circumpolaire (Nord)
Nom latin Ursa Minor
Génitif Ursae Minoris
Abréviation UMi
Rang par sa taille 56
OBSERVATION
Ascension droite Entre 0° et 360°
Déclinaison Entre 70° et 90°
Visibilité Entre 90° N et 10°
Méridien 20 avril, 21h00
ÉTOILES
À l'oeil nu 39
La plus brillante Étoile polaire (1,97)
La plus proche ? (? al)
OBJETS MESSIER ET CÉLESTES
Objets de Messier 0
Galaxies NGC 3172, NGC 5034, NGC 5144, NGC 5939
NGC 6071, NGC 6217, NGC 6324 et NGC 6331




Petite Ourse




Repérage de la Petite Ourse