Titania



Titania, également appelé Uranus III, est le plus grand satellite naturel d'Uranus et le huitième du système solaire. Découvert par William Herschel en 1787, il doit son nom à Titania, la reine des fées de la pièce de Shakespeare Le Songe d'une nuit d'été. Son orbite autour d'Uranus est entièrement située au sein de la magnétosphère de la planète.

Titania est constitué de glace et de roche en quantités approximativement égales. Le satellite est probablement différencié en un noyau rocheux et un manteau glacé. Une couche d'eau liquide pourrait être présente à l'interface entre le noyau et le manteau. La surface de Titania, qui est sombre et légèrement rouge, a été modelée à la fois par les impacts d'astéroïdes et de comètes et par les processus endogènes. Elle est couvert par de nombreux cratères d'impacts, certains atteignant jusqu'à 326 km de diamètre, mais est moins cratérisée que la surface d'Obéron, le grand satellite le plus externe du système uranien. Titania a probablement connu un épisode un resurfaçage endogène qui a recouvert les surfaces les plus anciennes très cratérisées. La surface de Titania est parcourue par un système de canyons et d'escarpements de faille dus à l'expansion de son intérieur plus tard dans son évolution. Ce satellite s'est probablement formé à partir du disque d'accrétion qui entourait Uranus juste après la formation de la planète.

Le système uranien n'a été étudié de près qu'une seule fois, par la sonde Voyager 2 en janvier 1986. Voyager 2 a pris plusieurs images de Titania, permettant ainsi de cartographier environ 40 % de la surface de cette lune.



La meilleure image de Titania prise par Voyager 2
(24 janvier 1986, NASA)