Photomontage du système solaire. Mars, Jupiter, Saturne et Uranus.











Notre système solaire

De façon schématique, le système solaire est divisé entre le Soleil, quatre planètes telluriques internes, une ceinture d'astéroïdes composée de petits corps rocheux, quatre géantes gazeuses externes et une seconde ceinture appelée ceinture de Kuiper, composée d’objets glacés. Au delà de cette ceinture se trouvent un disque d’objets épars, l’héliopause et, selon la théorie avancée par Jan Oort, le nuage d'Oort.

De la plus proche à la plus éloignée, les planètes du système se nomment Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Six de ces planètes possèdent des satellites en orbite et chacune des planètes externes est entourée d’un anneau planétaire de poussière et d’autres particules.

Toutes les planètes, exceptée la Terre, portent les noms de dieux et déesses de la mythologie romaine. Les trois planètes naines sont Pluton, le plus gros objet connu de la ceinture de Kuiper, Cérès, le plus grand objet connu de la ceinture d’astéroïdes, et enfin Éris qui se trouve dans le disque des objets épars.

Par extension, le terme « système solaire » est employé pour désigner d’autres systèmes planétaires.

N.B. Selon la dernière définition de l'Union astronomique internationale (UAI), « une planète est un corps céleste :
  • qui est en orbite autour du Soleil ;
  • qui possède une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique (forme sphérique) ;
  • qui a éliminé tout corps se déplaçant sur une orbite proche ».
Cette définition fut approuvée le 24 août 2006, en clôture de la 26e Assemblée Générale de l'Union astronomique internationale par un vote à main levée d'environ 400 scientifiques et astronomes après dix jours de discussions.



Système solaire

Les tailles respectives des 8 planètes et du soleil sont respectées, mais pas les distances.

Information! Cliquez sur le nom de la planète pour accéder à sa description.



Soleil





Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile du système solaire, notre système planétaire. Autour de lui gravitent la Terre, sept autres planètes, trois planètes naines, des astéroïdes, des météoroïdes, des comètes et de la poussière interstellaire. Le Soleil représente à lui seul 99,86 % de la masse du système solaire ainsi constitué (Jupiter représente presque tout le reste). L'énergie solaire, transmise par ensoleillement, rend possible la vie sur Terre par apport de chaleur et de lumière, permettant la présence d'eau à l'état liquide et la photosynthèse des végétaux. Le rayonnement du Soleil est aussi responsable des climats et de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur notre planète.

La densité thermique à la surface de la Terre est à 99,98% d'origine solaire. Les 0,02% restants proviennent de la chaleur issue de la Terre elle-même.

Le Soleil fait partie d'une galaxie constituée de matière interstellaire et d'environ deux cents milliards d'étoiles : la Voie lactée. Il se situe à 15 parsecs du plan équatorial du disque, et est distant de 8 600 parsecs (environ 25 000 années-lumière) du centre galactique.

Le demi-grand axe de l'orbite de la Terre autour du Soleil, 149 597 870 km, est la définition originale de l'unité astronomique (ua).



Présentation générale:


Le Soleil est une étoile naine qui se compose de 74 % d'hydrogène, de 25 % d'hélium et d'une fraction d'éléments plus lourds. Le Soleil est de type spectral G2–V. « G2 » signifie qu'il est plus chaud (5 770 kelvins en surface environ) et plus brillant que la moyenne, avec une couleur jaune tirant sur le blanc. Son spectre renferme des bandes de métaux ionisés et neutres, ainsi que de faibles bandes d'hydrogène. Le suffixe « V » (ou "classe de luminosité") indique qu'il évolue actuellement, comme la majorité des étoiles, sur la séquence principale du diagramme de Hertzsprung-Russell : il tire son énergie de réactions de fusion nucléaire qui transforment, dans son noyau, l'hydrogène en hélium, et se trouve dans un état d'équilibre hydrostatique, ne subissant ni contraction, ni dilatation continuelles. Il existe dans notre galaxie plus de cent millions d'étoiles de type spectral identique, ce qui fait du Soleil une étoile somme toute assez banale. Bien qu'il soit en fait plus brillant que 85 % des étoiles de la galaxie, qui sont en majorité des naines rouges.

Le Soleil gravite autour du centre de la Voie lactée dont il est distant d'environ 25 à 28 000 années-lumière. Sa période de révolution galactique est d'environ 220 millions d'années, et sa vitesse de 217 km∙s-1, équivalent à une année-lumière tous les 1400 ans (environ), et une unité astronomique tous les 8 jours.

Dans cette révolution galactique, le Soleil, comme les autres étoiles du disque, a un mouvement oscillant autour du plan galactique : l'orbite galactique solaire présente des ondulations sinusoïdales perpendiculaires à son plan de révolution. Le Soleil traverserait ce plan tous les 30 millions d'années environ, d'un côté puis de l'autre — sens Nord-Sud galactique, puis inversement — et s'en éloignerait au maximum de 230 années-lumière environ, tout en restant dans le disque galactique. La masse du disque galactique attirant les étoiles qui auraient un plan de révolution différent.

Le Soleil tourne également sur lui-même, avec une période de 27 jours terrestres environ. En réalité, n'étant pas un objet solide, il subit une rotation différentielle : il tourne plus rapidement à l'équateur (25 jours) qu'aux pôles (35 jours). Le Soleil est également en rotation autour du barycentre du système solaire, ce dernier se situant à près d'un rayon solaire du centre de l'étoile, en raison principalement de la masse colossale de Jupiter (environ un millième de la masse solaire).



Histoire naturelle du Soleil:


Le Soleil est une étoile de Population I actuellement âgée de 4,6 milliards d'années environ, soit à peu près la moitié de son chemin sur la séquence principale. On admet généralement qu'il s'est formé sous l'effet des ondes de choc produites par une supernova.

Dans son état actuel, le cœur du Soleil transforme chaque seconde plus de quatre millions de tonnes de matière (de masse) en énergie qui est transmise aux couches supérieures de l'astre et émise dans l'espace sous forme de rayonnement électromagnétique (lumière, rayonnement solaire) et de flux de particules (vent solaire). Dans les cinq milliards d'années à venir, le Soleil épuisera petit à petit ses réserves d'hydrogène ; sa brillance augmentera d'environ 7 % par milliard d'années. Lorsqu'il sera âgé d'environ 10 milliards d'années, l'équilibre hydrostatique sera rompu. Le noyau commencera à se contracter et à se réchauffer tandis que les couches superficielles, dilatées par le flux thermique et ainsi partiellement libérées de l'effet gravitationnel, seront progressivement repoussées : le Soleil se dilatera et se transformera en géante rouge. Au terme de ce processus, le diamètre du Soleil sera environ cent fois supérieur à l'actuel ; il dépassera l'orbite de Mercure et de Vénus. La Terre, si elle subsiste encore, ne sera plus qu'un désert calciné.

La masse du Soleil n'est pas suffisante pour qu'il explose en supernova. Environ 250 millions d'années plus tard, lorsque le cœur atteindra quelque 100 millions de kelvin, le noyau s'effondrera sur lui-même tandis que les couches superficielles seront éjectées dans l'espace et donneront naissance à une nébuleuse planétaire. Les restes de l'étoile formeront alors une naine blanche qui pourra survivre encore plusieurs milliards d'années au cours desquelles elle se refroidira avant de s'éteindre définitivement. Ce scénario est caractéristique des étoiles de masse faible à moyenne.



Vie du Soleil




Ses caractéristiques:

  • Masse: 1,9891×10 à la 30 kg ( 333 000 la terre)
  • Volume: 1,41×10 à la 18 km3
  • Diamètre moyen: 1 392 000 km
  • Magnitude apparente: −26,8
  • Distance moyenne de la Terre: 149,6 millions de km
  • Température de surface: 5 500 °C
  • Température du coeur: 15 millions de °C
  • Période de rotation polaire: 34 jours terrestres
  • Période de rotation équoitoriale: 25 jours terrestres
  • Nom mythologique: Hélios



Symbole astronomique du Soleil


Symbole astronomique du Soleil


Information! Cliquez ici pour les dernières images du Soleil



Les planètes


Mercure


Mercure

Mercure est la planète la plus proche du Soleil et la plus petite du système solaire. Elle est de type tellurique comme la Terre, et doit son nom au dieu romain Mercure. Elle ne possède aucun satellite naturel. Sa magnitude apparente varie entre -0,4 et 5,5. Mercure est une planète difficile à observer car elle est proche du Soleil et n'est donc observable qu'au lever et au coucher de celui-ci.

Mercure est encore une planète mystérieuse puisque seulement 40 à 45 % de sa surface est connue. À ce jour, seule la sonde spatiale Mariner 10 (1974–1975) a survolé la planète — par 3 fois. À chaque survol, Mercure présentait la même face au Soleil, c'est pourquoi la planète n'a pu être totalement cartographiée par la sonde.

Ses caractéristiques:

  • Masse: 3,302×10 à la 23 kg (0,055 Terre)
  • Volume: 6,083×10 à la 10 km³ (0,056 Terre)
  • Diamètre équatorial: 4 865 km
  • Distance au soleil en millions de km: 57,9
  • Aphélie: 69 817 079 km (0,46669835 ua)
  • Périhélie: 46 001 272 km (0,30749951 ua)
  • Révolution sidérale: 87,96935 jours
  • Révolution synodique: 115,878 jours
  • Période de rotation: 58j 16h
  • Pesanteur au sol: 0,38 (Terre=1)
  • Satellite: Aucun
  • Nom mythologique: Hermès



Symbole astronomique de Mercure


Symbole astronomique de Mercure






Vénus


Vénus

Vénus est la deuxième planète du système solaire. Son orbite autour du soleil dure 224,7 jours. C'est le troisième objet le plus brillant du ciel avec une magnitude apparente de -4,6, après le Soleil (-26,73) et la Lune (-12,6); donc très facile à repérer parmi les étoiles. Comme Vénus est une planète plus petite que la Terre, elle ne semble jamais loin du soleil. Son élongation atteint un maximum de 47,8°.

On peut observer des phases comme pour la Lune. Ces observations permirent à Galilée d'affirmer que la théorie héliocentrique de Copernic était vraie.

Ses caractéristiques:

  • Masse: 4,8685×10 à la 24 kg (0,815 Terre)
  • Volume: 9,28×10 à la 11 km³ (0,857 Terre)
  • Diamètre équatorial: 12 110 km
  • Distance au soleil en millions de km: 108,1
  • Aphélie: 108 942 109 km (0,72823128 ua)
  • Périhélie: 107 476 259 km (0,71843270 ua)
  • Révolution sidérale: 224,7096 jours
  • Révolution synodique: 583,921361 jours
  • Période de rotation: 243j (rétro)
  • Pesanteur au sol: 0,90 (Terre=1)
  • Satellite: Aucun
  • Nom mythologique: Aphrodite



Symbole astronomique de Vénus


Symbole astronomique de Vénus






La Terre


Terre

La Terre, est la troisième planète la plus rapprochée du soleil, ainsi que la plus grande des planètes telluriques, en diamètre tout comme en masse. Elle peut être nommée "la Terre", "planète Terre", "Gaïa", "le Monde" ou "Planète bleue".

Habitat de plusieurs millions d'espèces, y compris les humains, la Terre est le seul endroit connu dans l'Univers à abriter la vie. La planète s'est formée il y a environ 4,57 milliards d'années et la vie y est apparue à sa surface en l'espace d'un milliard d'années. Depuis ce temps, la biosphère de la Terre a grandement modifié l'atmosphère et d'autres conditions abiotiques. De la photosynthèse oxygénique a évoluée 2,7 milliards d'années d'aujourd'hui, formant l'atmosphère d'oxygène et d'azote qui existe aujourd'hui. Ce changement a permis la prolifération d'organismes aérobies tout comme la formation de la couche d'ozone qui, avec le champ magnétique de la Terre, bloque les radiations venant de l'espace, permettant ainsi la vie sur terre.

La surface externe de la Terre est divisée en plusieurs segments rigides, ou plaques tectoniques, qui migrent graduellement sur la surface sur une durée de plusieurs millions d'années. Environ 71 % de la surface est couverte d'océans d'eau salée, le reste consistant en continents et îles. L'eau liquide, nécessaire pour la forme de vie telle que nous la connaissons, est présente sur la Terre, et aucune autre planète n'a encore été découverte avec des étendues d'eau liquide (lacs, mers, océans) à sa surface. L'intérieur de la Terre est composé d'une couche de magma, le manteau terrestre formé de roches (oxydes métalliques) à hautes températures (>1200°C). un noyau externe liquide qui génère le champ magnétique, et un noyau interne, tous deux composés d'un mélange de fer et de nickel.

La Terre interagit avec des objets de l'espace, incluant le Soleil et la Lune.

Le temps que met la Terre pour tourner autour du Soleil avec en repère le ciel étoilé (sa période de révolution sidérale) est de 365,26 jours, valeur arrondie, (jour de 24h). Cependant si on mesure cette même période avec la rotation sidérale de la Terre (qui est de 23h 56min) l'année sidérale est égale à 366,26 jours sidéraux. Dans les calculs d'années, on utilise la valeur 1 année est égale à 365,25 jours.

L'axe de rotation de la Terre est incliné de 23,4° sur le plan de l'écliptique, ce qui produit les variations de saison sur la surface du globe. Le seul satellite naturel connu de la Terre, la Lune, qui commença à orbiter il y a de cela plus de 4,53 milliards d'années, crée les marées, stabilise l'axe de rotation de la Terre et ralentit la rotation de la planète. Un large bombardement de comètes durant les premiers temps de la planète a joué un rôle important dans la formation des océans. Plus tard, l'impact d'astéroïdes a causé de nombreux changements sur l'environnement à la surface. Des changements périodiques à long terme de l'orbite de la Terre, causés par l'influence gravitationnelle des autres astres, sont probablement une des causes des glaciations qui ont couvertes une bonne partie de la planète.

La Terre est une planète tellurique, ou en d'autres mots une planète solide, contrairement aux géantes gazeuses comme Jupiter. Il s'agit de la plus grande des quatre planètes telluriques, que ce soit en termes de grandeur ou masse. De ces quatre planètes, la Terre a aussi la plus grande densité, la plus forte gravité et le plus puissant champ magnétique.

La Terre est entourée d'une enveloppe gazeuse qu'elle retient par attraction gravitationnelle : l'atmosphère.

Cette atmosphère donne à la planète un reflet bleuté depuis l'espace, d'où son surnom de « planète bleue » : la constitution et la densité de l'atmosphère sont telles que la lumière incidente du Soleil et la lumière réfléchie par les continents et les mers sont diffractées (donnant sa couleur au ciel, et par réflexion, aux étendues d'eau).

La Terre est la seule planète tournant autour du Soleil dont le nom ne provient pas de la mythologie grecque ou romaine et où la vie est connue. Le nom donné à la Terre, comme le Soleil et la Lune, est fonction des langues, à la différence des autres noms de planètes et astres qui est issu d'une norme donnée par les savants des diverses époques.

Ses caractéristiques:

  • Masse: 5,9736×10 à la 24 kg
  • Volume: 1,08321×10 à la12 km³
  • Diamètre équatorial: 12 756 km
  • Distance au soleil en millions de km: 149,5
  • Aphélie: 152 097 701 km (1,0167103335 ua)
  • Périhélie: 147 098 074 km (0,9832898912 ua)
  • Révolution sidérale: 365,26 jours
  • Révolution synodique: N/A
  • Période de rotation: 23h 56m 04s
  • Pesanteur au sol: 1 (Terre=1)
  • Satellite: Un, la Lune
  • Nom mythologique: Aucun



Satellite de la Terre


La Lune est un satellite naturel, situé à environ 380000 km de la Terre. Relativement large, son diamètre est environ le quart celui de la planète Terre. Il s'agit du plus large satellite naturel dans le système solaire relativement à la taille de la planète autour duquel il orbite. Les satellites naturels orbitant autour des autres planètes sont communément appelés lunes, d'après la Lune de la Terre.

L'attraction gravitationnelle entre la Terre et la Lune cause les marées sur Terre. Le même effet à lieu sur la Lune, faisant en sorte que sa vitesse de rotation est la même que le temps qu'il lui faut pour orbiter autour de la Terre, présentant ainsi toujours la même face vers la planète. En orbitant autour de la Terre, différentes parties du côté visible de la Lune sont illuminées par le Soleil, causant les phases lunaires.

À cause de la force présente, la Lune s'éloigne de la Terre à un rythme d'environ 38 mm par an. Sur plusieurs millions d'années, ces simples petites modifications, ainsi que l'allongement du jour terrestre de 23 microsecondes, peuvent créer d'énormes changements. Durant la période du Dévonien, à approximativement 410 millions d'années d'aujourd'hui, il y avait 400 jours dans une année, chaque jour durant 21,8 heures.

Vue de la Terre, la Lune est juste assez éloignée pour avoir la même taille apparente que le Soleil. La forme angulaire des deux corps sont ressemblantes car même si le diamètre du Soleil est 400 fois plus grand que celui de la Lune, celle-ci est 400 fois plus rapprochée de la Terre que ce dernier. Ceci permet les éclipses totales sur Terre.



Pour plus d'informations sur la Lune cliquez ici: La Lune



Symbole astronomique de la Terre


Symbole astronomique de la Terre






Mars


Mars

Mars est la quatrième planète du système solaire et la deuxième plus petite après Mercure. Elle fait partie des planètes telluriques. Elle est nommée d’après le dieu romain de la guerre Mars. En raison de son apparence rouge, Mars est aussi appelée la « Planète rouge ». Plusieurs missions d’observations puis d’explorations depuis les années 1960 permettent de mieux connaître les caractéristiques de Mars : sa géographie, son atmosphère, etc. Mars possède deux satellites naturels : Déimos et Phobos nommés d’après la mythologie grecque où Phobos (la peur) et Déimos (la terreur) sont les enfants d’Arès.

Mars peut être observée à l’œil nu, c’est le quatrième objet le plus visible depuis la Terre avec une magnitude apparente maximale de -2,91 après le Soleil (-26,73), la Lune (-12.74) et Vénus (-4.6). La Planète rouge a aussi inspiré un grand nombre d’auteurs de science fiction. Certains aspects de ces fictions ont été inspirés par les observations télescopiques, antérieures aux visites par des sondes, qui laissaient supposer l’existence de mers et de canaux.

Ses caractéristiques:

  • Masse: 6,4185×10 à la 23 kg (0,107 Terre)
  • Volume: 1,638×10 à la 11 km³ (0,151 Terre)
  • Diamètre équatorial: 6 788 km
  • Distance au soleil en millions de km: 227,8
  • Aphélie: 249 228 730 km (1,665 991 16 ua)
  • Périhélie: 206 644 545 km (1,381 333 46 ua)
  • Révolution sidérale: 686,960 jours
  • Révolution synodique: 779,964 jours
  • Période de rotation: 24h 37m 23s
  • Pesanteur au sol: 0,38 (Terre=1)
  • Satellites: 2 : Phobos et Déimos
  • Nom mythologique: Arès



Symbole astronomique de Mars


Symbole astronomique de Mars






Ceinture d'astéroïdes


Eros 433

La ceinture d'astéroïdes est une région du système solaire située entre les orbites de Mars et Jupiter qui contient la majeure partie des orbites des astéroïdes connus. La ceinture d'astéroïdes contient plusieurs centaines de milliers d'astéroïdes connus, et probablement plusieurs millions, d'une taille allant du grain de poussière au planétoïde de quelques centaines de kilomètres de diamètre.

Fin 2005, plus de 100 000 astéroïdes portant un numéro (sur environ 120 000) appartenaient à la ceinture d'astéroïdes. 200 000 autres étaient recensés, mais pas numérotés. On estimait que plus de 500 000 étaient détectables visuellement avec les moyens de l'époque.

En 2007, on connaissait plus de 200 astéroïdes de plus de 100 km tandis qu'une étude systématique de la ceinture dans les infrarouges a estimé entre 700 000 et 1 700 000 le nombre d'astéroïdes plus grands qu'un km. La magnitude absolue médiane de ces astéroïdes est d'environ 16.

On considère que le nombre d'astéroïde d'une certaine taille augmente d'un facteur 100 lorsque la diamètre diminue d'un facteur 10 (c'est à dire qu'il existerait 100 plus fois d'astéroïdes d'un diamètre de 100 m que d'1 km). Cette progression subsiste jusqu'à ce que leur taille devienne suffisamment petite pour que l'effet Poynting-Robertson dû à la pression de radiation du Soleil les évacue hors du système solaire interne.

Contrairement à une idée courante, et malgré le nombre d'astéroïdes qui la composent, la ceinture d'astéroïdes reste essentiellement vide et la grande majorité de chaque astéroïde est séparé du plus proche par au moins plusieurs millions de kilomètres.

Ses caractéristiques:

  • Masse totale: Entre 3,0×10 à la 21 et 3,6×10 à la21 kg, soit environ 4% de celle de la Lune.






Jupiter


Jupiter

Jupiter est une planète géante gazeuse, la plus grosse planète du système solaire et la cinquième en partant du Soleil (après Mercure, Vénus, la Terre et Mars). Elle doit son nom au dieu romain Jupiter. Le symbole astronomique de la planète est la représentation de la foudre de Jupiter.

Visible à l'œil nu dans le ciel, Jupiter est habituellement le quatrième objet le plus brillant (après le Soleil, la Lune et Vénus; parfois Mars semble plus lumineux que Jupiter, et de temps en temps Jupiter semble plus lumineux que Vénus).

Comme sur les autres planètes gazeuses, des vents violents, de près de 600 km/h, parcourent les couches supérieures de la planète. La célèbre et spectaculaire grande tache rouge est une zone de surpression qui est observée depuis au moins le XIXe siècle.

En 1610, Galileo Galilei découvrit les quatre plus importants satellites de Jupiter, les lunes galiléennes. C'était la première observation de lunes autres que celle de la Terre. Ganymède, avec ses 5 262 km de diamètre, est le plus gros satellite du système solaire. Callisto, 4 821 km de diamètre, est à peu de choses près aussi grand que Mercure. Io et Europe ont une taille similaire à celle de la Lune. Par comparaison, la 5e plus grande lune de Jupiter est Amalthée, un satellite irrégulier dont la plus grande dimension n'atteint que 262 km.

A l'aide de jumelles (7X50) stabilisée vou pourrez voir les quatres lunes principales de Jupiter. Attention: Parfois il y en a en avant ou en arrière de la planète. Elles ne sont alors pas visibles.

Ses caractéristiques:

  • Masse: 1,8986×10 à la 27 kg (317,8 Terre)
  • Volume: 1,43128×10 à la 15 km³ (1 321,3 Terre)
  • Diamètre équatorial: 143 000 km
  • Distance au soleil en millions de km: 778
  • Aphélie: 816 620 000 km (5,46 ua)
  • Périhélie: 740 520 000 km (4,95 ua)
  • Révolution sidérale: 4 335,355 jours ou 11,87 années
  • Révolution synodique: 398,861 jours
  • Période de rotation: 9h 50m 30s
  • Pesanteur au sol: 2,64 (Terre=1)
  • Satellites: 63 connus à ce jour dont Io, Europa, Ganymède et Callisto.
  • Nom mythologique: Zeus



Symbole astronomique de Jupiter


Symbole astronomique de Jupiter




Mouvement de l'atmosphère de Jupiter (depuis une sonde Voyager).


Mouvement de l'atmosphère de Jupiter (depuis une sonde Voyager).








Saturne


Saturne

Saturne est la sixième planète du système solaire. C'est une planète géante gazeuse, la seconde en masse et en volume après Jupiter. Son diamètre fait environ neuf fois et demi celui la Terre. Saturne est majoritairement formée d'hydrogène.

Saturne est la deuxième planète la plus massive du système solaire, 3,3 fois moins que Jupiter, mais 5,5 fois plus que Neptune et 6,5 fois plus qu'Uranus. En comparaison avec la Terre, Saturne est 95 fois plus massive. Son diamètre étant environ 9 fois plus grand que celui de la Terre, on pourrait caser 760 corps de la taille de cette dernière dans le volume occupé par la géante gazeuse.

Les anneaux de Saturne sont un des spectacles les plus remarquables du système solaire et constituent la caractéristique principale de la planète Saturne. À la différence de ceux des autres géantes gazeuses, ils sont extrêmement brillants (albédo de 0,2 à 0,6) et peuvent être vus à l'aide de simples jumelles.

Ses caractéristiques:

  • Masse: 5,6846×10 à la 26 kg (95,152 Terre)
  • Volume: 8,2713×10 à la 14 km³ (763 Terre)
  • Diamètre équatorial: 121 000 km
  • Distance au soleil en millions de km: 1 427
  • Aphélie: 1 503 983 449 km (10,05350840 ua)
  • Périhélie: 1 349 467 375 km (9,02063224 ua)
  • Révolution sidérale: 10 757,737 jours ou 29,45 années
  • Révolution synodique: 378,094 jours
  • Période de rotation: 10h 14m
  • Pesanteur au sol: 1,13 (Terre=1)
  • Satellites: 60 connus en avril 2007
  • Nom mythologique: Cronos



Symbole astronomique de Saturne


Symbole astronomique de Saturne






Uranus


Uranus

Uranus est une géante gazeuse et la septième planète du système solaire. C'est la troisième de par la taille et la quatrième plus massive. Elle doit son nom à la divinité grecque du ciel, Uranus (Οὐρανός), le père de Cronos (Saturne) et grand-père de Zeus (mythologie).

Uranus est la première planète découverte à l'époque moderne. Bien que visible à l'oeil nu comme les cinq planètes classiques, son caractère planétaire ne fut jamais identifié en raison de son faible éclat. William Herschel annonce sa découverte le 13 mars 1781, élargissant les frontières connues du système solaire pour la première fois à l'époque moderne. Uranus est la première planète découverte à l'aide d'un télescope.

Ses caractéristiques:

  • Masse: 8,6832×10 à la 25 kg (14,536 Terre)
  • Volume: 6,9142×10 à la 13 km³ (63,086 Terre)
  • Diamètre équatorial: 47 000 km
  • Distance au soleil en millions de km: 2 869
  • Aphélie: 3,006389405×10 à la 9 km (20,09647190 ua)
  • Périhélie: 2,735555035×10 à la 9 km (18,28605596 ua)
  • Révolution sidérale: 30 708,160 ou 84,07 années
  • Révolution synodique: 369,654 jours
  • Période de rotation: 10h 49m
  • Pesanteur au sol: 1,07 (Terre=1)
  • Satellites: 27
  • Nom mythologique: Ouranos



Symbole astronomique d'Uranus


Symbole astronomique de d'Uranus






Neptune


Neptune

Neptune est la huitième et dernière planète du système solaire et la plus lointaine des géantes gazeuses. Elle a été découverte par l'astronome allemand Johann Gottfried Galle le 23 septembre 1846 en suivant les indications données par Urbain Le Verrier, qui, tout comme l'astronome anglais John Couch Adams, avait prévu par calcul la région du ciel où on pourrait la trouver. Son nom vient du dieu romain des océans, Neptune. Neptune n'est pas visible à l'œil nu et apparaît comme un disque bleu-vert à l'aide d'un télescope. Neptune est la planète la plus lointaine du Soleil. Neptune n'a été visitée que par une seule sonde, Voyager 2, qui passa près de la planète le 25 août 1989.

La composition interne de Neptune serait similaire à celle d'Uranus. Elle possède très probablement un noyau solide de silicates et de fer d'à peu près la masse de la Terre. Au-dessus de ce noyau, là encore à l'instar d'Uranus, Neptune présenterait une composition assez uniforme (roches en fusion, glaces, 15% d'hydrogène et un peu d'hélium) et non pas une structure « en couches » comme Jupiter et Saturne.

Ses caractéristiques:

  • Masse: 102,43×10 à la 24 kg (17,147 Terre)
  • Volume: 62,526×10 à la 9 km³ (57,74 Terre)
  • Diamètre équatorial: 50 900 km
  • Distance au soleil en millions de km: 4 497
  • Aphélie: 4,536874325×10 à la 9 km (30,32713169 ua)
  • Périhélie: 4,459631496×10 à la 9 km (29,81079527 ua)
  • Révolution sidérale: 60 224,904 jours ou 164,89 années
  • Révolution synodique: 367,486 jours
  • Période de rotation: 16h
  • Pesanteur au sol: 1,08 (Terre=1)
  • Satellites connus: 14
  • Nom mythologique: Poséidon



Symbole astronomique de Neptune


Symbole astronomique de Neptune






Objets transneptunien


Comparaison de taille, albédo et des couleurs des grands transneptuniens.

En astronomie, on désigne par objet transneptunien tout objet du système solaire dont l'orbite est entièrement ou pour la majeure partie au-delà de celle de la planète Neptune. La ceinture de Kuiper et le nuage d'Oort sont les noms de quelques subdivisions de ce volume de l'espace.

La planète naine Pluton est le premier objet transneptunien à avoir été découvert, mais c'est la découverte de 1992 QB1 qui a déclenchée la recherche d'autres objets transneptuniens.

Ces dernières années, de nouveaux objets transneptuniens ont été recensés. En novembre 2001 fut découvert (20000) Varuna, un astéroïde de la ceinture de Kuiper d'environ 1 000 kilomètres de diamètre. En juillet 2001 on découvrit (28978) Ixion, un plutino d'environ 1 055 km de diamètre. Un peu plus d'une année plus tard, en octobre 2002 un objet plus massif qu'Ixion a été repéré ((50000) Quaoar, 1 280 km), et en février 2004, un objet encore plus grand, (90482) Orcus, a été découvert.

La gravitation, la force d'attraction entre toute matière, attire également les planètes. En raison des légères perturbations observées sur les orbites des planètes connues au début des années 1900, on a supposé qu'il devait y avoir au-delà de Neptune une ou plusieurs autres planètes non-identifiées. La recherche de ces dernières mena à la découverte de Pluton, et par la suite à celle de quelques autres objets significatifs. Cependant, ces objets ont toujours été trop petits pour expliquer les perturbations observées, mais des estimations révisées de la masse de Neptune ont montré que le problème était factice.

Némésis, l'étoile-compagne hypothétique du Soleil, serait tombée sous la définition d'objet transneptunien, mais il semble qu'il n'existe aucune étoile de ce genre.



(134340) Pluton


Pluton et Charron

(134340) Pluton (couramment appelé Pluton) est le premier objet transneptunien découvert (1930), la deuxième plus grande planète naine connue du système solaire et le 10e plus grand astre connu orbitant le Soleil. Originellement considérée comme la plus lointaine planète du système solaire, elle fut classée comme planète naine par l’union astronomique internationale (UAI) en août 2006. Elle orbite autour du Soleil à une distance variant entre 29 et 49 unités astronomiques et appartient à la ceinture de Kuiper.

Depuis sa découverte par Clyde Tombaugh en 1930, Pluton était considérée comme la neuvième planète du système solaire. À la fin du XXe siècle et au début du XXIe siècle, de plus en plus d’objets similaires furent découverts dans le système solaire externe, en particulier Éris, légèrement plus grand et plus massif que Pluton. Cette évolution amena l’UAI à redéfinir la notion de planète en août 2006, Cérès, Pluton et Éris étant depuis cette date classées comme des planètes naines. L’UAI a également décidé de faire de Pluton le prototype d’une nouvelle catégorie d’objet transneptunien. Suite à cette modification de la nomenclature, Pluton a été ajoutée à la liste des objets mineurs du système solaire et s’est vue attribuer le numéro 134340 dans le catalogue des objets mineurs. En juin 2008, l'UAI a décidé de le classer dans la catégorie des plutoïdes, comme Éris.

Pluton est principalement composée de roche et de glace de méthane, mais aussi de glace d’eau. Son diamètre est d’environ les deux tiers de celui de la Lune. Le couple Pluton et son grand satellite, Charon, est généralement considéré comme un système double, puisque la différence de masse entre les deux objets est l’une des plus faibles de tous les couples planétoïdes/satellites du système solaire (rapport 2 pour 1), et surtout parce que le barycentre de leurs orbites ne se situe pas à l’intérieur d’un des deux corps. Deux autres satellites naturels nettement plus petits, Nix et Hydra, ont également été découverts en 2005.

Aucune sonde spatiale n’a encore jamais survolé Pluton, mais la sonde New Horizons lancée en janvier 2006 par la NASA pour explorer le système plutonien, doit le survoler durant l’été 2015, après un voyage de 6,4 milliards de kilomètres.

Ses caractéristiques:

  • Masse: 1,314 ± 0,018×10 à la 22 kg
  • Diamètre: 2 306 ± 20 km
  • Aphélie: 7 375 927 931 km (49,31 ua)
  • Périhélie: 4 436 824 613 km (29,66 ua)
  • Période de révolution: 90 613,3058 j (248 a 31 j 7,34 h)
  • Période de rotation: 6,387 j (6 j 9 h 17 min, rétrograde)
  • Satellites: 3







Les comètes


Comète Hale-Bopp

En astronomie, une comète est un petit astre brillant du système solaire, dont l'orbite a généralement la forme d'une ellipse très allongée, et souvent accompagné d'une longue traînée lumineuse due à l'interaction à vitesse élevée entre la comète au voisinage du Soleil et diverses forces émanant du Soleil : vent solaire, pression de radiation et gravitation.

Le mot comète vient du grec « komêtês » (Κομήτης) qui signifie chevelu ; il est dû à l'immense queue faite de gaz et de poussières d'environ 30 à 80 millions de kilomètres.







Taille relative des planètes et des étoiles.


Voici un tableau qui donne la taille relative des planètes et de certaines étoiles. Auteur: Dave Jarvis.




N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.




Google








Retour au haut de la page
 
image