Constellation d'Ophiuchus






Illustration d'Ophiuchus




Ophiuchus, également nommé le Serpentaire, est une constellation de l'hémisphère nord. Représentant un homme portant un serpent à bout de bras, le Serpentaire divise la constellation du Serpent en deux parties : la tête et la queue.

Ophiuchus est une constellation ancienne. Elle fut répertoriée avec 47 autres constellations par Ptolémée dans son Almageste et était parfois appelée Serpentarius, le serpentaire.

La constellation représente un homme portant un serpent autour de lui; Ophiuchus divise justement la constellation du Serpent en deux parties. Elle représenterait Asclépios, le médecin légendaire. Asclépios aurait tué un jour un serpent et aurait eu la surprise de voir un autre serpent le ranimer avec des herbes. Le savoir médical d'Asclépios aurait par la suite crû au point où il était capable de ressusciter les morts. Ceci inquiéta Hadès, dieu des Enfers, qui craignit de ne plus recevoir d'âmes. Aussi convainquit-il son frère Zeus de le foudroyer et de décréter que tous les mortels doivent mourir un jour. Afin d'honorer ses talents de guérisseur, Zeus l'a placé avec son serpent dans les cieux.

Il n'est toutefois pas très facile d'y discerner la figure d'un homme sans faire preuve d'un peu d'imagination.

L'objet le plus significatif de la constellation d'Ophiuchus fut la supernova dont l'explosion fut visible le 10 octobre 1604, près de θ Ophiuchi. Elle fut observée par Johannes Kepler, d'où son nom d'« Étoile de Kepler ». Galilée utilisa sa brève apparition pour contrer le dogme aristotélicien qui indiquait que les cieux ne changent jamais.

Ophiuchus fut également le théâtre de deux novae en 1848 et 1917.



Astrologie:

Traversée par le Soleil du 30 novembre au 17 décembre, elle n'est cependant pas comptée dans le zodiaque traditionnel de l'astrologie.

La constellation de l'Ophiuchus a été étendue vers le sud par une décision de l'UAI en 1922, et se trouve maintenant dans le plan de l'écliptique, ce qui signifie que les trajectoires du Soleil, mais aussi des planètes et de la Lune le traversent. Cela n'était pas le cas lorsque le Zodiaque a été créé il y 2 ou 3 000 ans.

Traditionnellement, à la différence des autres constellations traversées par l'écliptique, Ophiuchus n'est cependant pas compté parmi les douze signes du Zodiaque. Il s'agit de l'une des différences survenant entre les signes du zodiaque, notamment utilisés en astrologie, et les déplacements réels des objets célestes dans les constellations.

Il ne faut pas confondre les constellations du zodiaque (dont Ophiuchus fait à présent partie) et les signes du zodiaque, zones arbitraires de 30° comptées à partir du point vernal et qui servent aux repérages astronomiques. L'argument consistant à dire que "le zodiaque a en fait 13 signes" est fallacieux, car ni les astronomes ni les astrologues n'ont jamais mesuré les déplacements planétaires en se fondant sur les constellations (bien trop imprécises pour cet emploi).



Localisation:

Ophiuchus n'a pas d'étoile très proéminente : Rasalhague, sa principale étoile, est de magnitude 2, et le reste de la constellation se dessine entre 3 et 4. Ces étoiles servent donc pour repérer des alignements locaux, mais ne sont pas des "phares" immédiatement repérables comme le sont les voisins α Bootis (Arcturus) à l'ouest, α Lyrae (Vega) au nord, α Aquilae (Altaïr) à l'est, ou α Scorpii (Antarès) au sud.

Globalement, Ophiuchus est situé sur l'alignement entre α Scorpii (au bord inférieur de la figure) et α Lyrae (10° hors figure, plus au Nord). Cet arc de 60° passe près de Rasalhague à peu près en son milieu, à 30° de ces deux "phares".

Dans l'autre sens, Ophiuchus et la Tête du Serpent contiennent quatre étoiles relativement plus brillantes dans l'alignement entre α Bootis et le « cou » du Sagittaire, Nunki (σ Sgr), alignement qui passe par le sommet de l'arc du Sagittaire et se prolonge plus au Sud vers Fomalhaut.



Forme:

La constellation ne ressemble pas à grand'chose et il faut faire un gros effort d'imagination pour y voir une silhouette d'homme ou une sorte de bonhomme.

Rasalhague (α Oph) est au sommet Nord d'un triangle équilatéral (β Oph à l'Est, κ Oph à l'Est), qui figure la « tête ». Le « corps » est un rectangle assez régulier mais peu suggestif, délimité par la base de ce triangle (β et κ Oph) et les deux étoiles sensiblement parallèles (ν et ι Oph) situées en dessous, sur l'alignement α Bootis - Nunki (σ Sgr). Le petit couple d'étoiles à l'Ouest (ε et δ Oph) forme la main qui tient la Tête du Serpent, dont la limite passe immédiatement à l'Ouest.

Côté Est, bien que située dans un alignement très convaincant avec ses deux voisines de la Queue du Serpent, l'étoile située dans l'alignement Rasalhague (α Oph) vers (β Oph) est ν Oph, elle marque la limite Sud-Est de la constellation.



Étoile principale:

  • α Ophiuchi Rasalhague





OPHIUCHUS
Constellation de l'hémisphère nord (Été)
Nom latin Ophiuchus
Génitif Ophiuchi
Abréviation Oph
Rang par sa taille 11
OBSERVATION
Ascension droite Entre 238,75° et 279,93°
Déclinaison Entre -30° et 14,33°
Visibilité Entre 80° N et 80° S
Méridien 25 juillet, 21h00
ÉTOILES
À l'oeil nu 175
La plus brillante α Oph (2,08)
La plus proche Ét. de Barnard (5,96 al)
OBJETS MESSIER ET CÉLESTES
Objets de Messier 7 (M9, M10, M12, M14, M19, M62 et M107)
Amas ouverts IC 4665, NGC 6633
Nébuleuses planétaires NGC 6369 et NGC 6572




Ophiuchus




Repérage d'Ophiuchus